°° Moonlite °°


Et Si

Et si je lui parlais ?382058629
Et si je le lui avouais ?
Et si je pouvais les revoir ?

Et si je me mettais à boire ?
Et si je le faisais jusqu'à l’enfer ? 

Et si je pouvais revenir en arrière ?

Et si : Une expression, Deux mots
Une échappatoire à tout cela
Un bouclier quand il le faut
Une épée contre ce qui nous déçois
Nous blesse, nous brise
Une manie qui nous amenuise

Avec des si on referais un monde
Mais avec trop de si

On se refait un autre monde

Un territoire a l’image du paradis

Où tout s’y passe comme on le souhaite

Succès, argent, bonheur, conquêtes

En quelque sorte un monde parfait

D’une parfaite dangerosité
On y fait ce qui nous plait

Et il se plait a nous déprimer

Le retour a la vérité

C’est comme se poignarder

Y retourner c’est comme se mutiler

Tenter d’y rester, c’est se suicider

Et si, c’est une vraie drogue

Sûrement la plus consommée sur Terre
Pour la joie, une sorte d’épilogue
Pour nos âme un rendez-vous avec Lucifer

Et si

|x| Et si |x|

Posté par Badmoon à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Body Heart

Our body tells us how does our spirit feel; 382118245
But if my physical problems are my mental problems’ manifestation,

What about my heart diseases and my headaches?

Maybe I can not continue to hide it all

My body leads me to fight my sadness

But my heart wants to keep on suffering alone

From smile to cry, from fears to tears

The heaven becomes the hell

And the loneliness, my life

I’m afraid of being what you want me to be

I’m afraid of being the inverse of what you think I am

I’m afraid of being on my own for ever

My curse is my life

My disease is my loneliness

My only way out is… You

|x| Body Heart |x|

Posté par Badmoon à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M's Story

°° This is the story of an unknown guy °°381833692

Il était une fois… Non cette formulation ne fonctionne pas, elle est réservée aux contes de fées… Et il vous dira à coup sur que ce n’est pas le cas de sa vie, même si en y regardant de plus prêt, il n’est pas a plaindre…

            Commençons donc cette « Histoire » par « Soit un inconnu M… » Tel un début de problème de maths, tout comme sa vie est un problème… Donc soit un inconnu M dans une vie banale, trouvez l’équation qui a donné ce résultat (aussi pitoyable qu’il soit).

            Et comme en maths, commençons donc par les origines du problème… Prenons le 7 du mois de juin, de l’an 1989, aux environs de 13h50… La création de la ‘vie’, le bonheur de deux être s’aimant… Nous pouvons passer les années d’enfance pour en venir directement à l’ « adolescence » de M…

Tout va bien jusqu'à un week-end où il apprend que sa mamie est emmenée à l’hôpital… Il apprend également qu’elle a le cancer, mais que « tout ira bien, il faut juste faire de la radio-therapie, c’est qu’un début de cancer ». Confiant, il décide de ne pas s’inquiéter, et de vivre comme s’il ne se passait rien…

Puis, un jour, tout bascule… Il apprend que sa grand-mère est tombée dans le coma, et que ce « banal cancer » est en vérité un cancer généralisé qui a conduit cette femme au bord de la mort. Il se dit alors qu’il faut qu’il doit la revoir, mais on décide qu’il ne serait pas de bon ton qu’il aille la voir dans cet état…
            Et un samedi matin, alors qu’il dort dans son lit, les deux êtres qui lui ont donnés la vie montent les escaliers afin de lui annoncer ‘la nouvelle’… Ils n’eurent pas le temps de rentrer dans la pièce, il les a entendu monter, et il comprend… C’est fini… Il ne la reverra plus…
            

La vie se doit d’être continuée… Donc il retourne en cours, fait semblant d’être fort. Mais intérieurement, il sait que ce n’est pas le cas… Peu être que vous direz qu’il a refusé de s’ouvrir ; mais il est persuadé qu’en vrai, personne n’a été capable de l’écouter, l’interpréter, voir qu’il essayait maladroitement de s’ouvrir, et qu’on devait lui tenir la main pour qu’il le fasse…
            Ainsi il s’intériorise, se construit une image heureuse de lui… Il a arrêté d’être et se contente de paraître, il a arrêté de vivre et se contente de survivre… Si personne ne l’a aidé, c’est que personne ne veut l’écouter, et donc personne ne l’entendra…

Il remonte doucement, se plait a croire qu’il n’a peu être finalement pas besoin de s’ouvrir… Puis un matin il apprend que deux filles furent fauchées par une camionnette… Au début peu inquiète, il fini quand même par se poser des questions sur l’absence de L et de E… Il va voir une surveillante S, et lui pose ‘la’ question… Elle lui avoue que c’est L et E les deux filles, qu’elles sont a l’hôpital et que L aurait un trauma crânien… Un copain C n’est pas au courant, il doit donc appeler C pour lui dire pour E, sa petite amie… Au bord des larmes, il va donner son portable à S, incapable de continuer… La journée se passe, il fini par rentrer chez les deux être qui lu donnèrent la vie… Et puis, S l’appelle… « Allô M ? C’est S… Euh, C’est fini, E est partie… »… Ses larmes coulent, il raccroche son portable. Et puis ce jour là, il décida de ne plus pleurer, que ça ne les ramènerait sûrement pas… Et puis, pour la deuxième fois, personne ne lui pris la main, ne lui donna les moyens de s’ouvrir…

Un jour, il découvre quelque chose qui pourrait tout arranger : MSN… Quel bonheur de pouvoir parler sans être trop jugé… Et puis il est plus facile de bloquer un contact qu’un ami physique…

Seulement, un jour, tout se retourna contre lui… Il tomba amoureux d’unE contact, J… Malheureusement trop loin, une relation quasi exclusivement virtuelle fini souvent mal… Et ce fut le cas… Un jour comme un autre, il se connecte, voit J en ligne après une semaine d’absence ; Heureux comme a son habitude de la voir, il s’empresse de lui parler et reçois pour réponse « Je ne veux plus entendre parler de toi »… Etonné, il s’empresse de prouver a J qu’il a besoin d’elle, mais elle ne lui donna comme adieu que « Si je te suis vital, alors balance toi tout de suite par la fenêtre, ça fera un geste civique »

            Blessé, humilié, plus que la moitié de lui-même, il se prend d’affinité avec une autre fille C, présente en ce moment… Et puis un soir arrive, il se dit ‘Je dois tenter quelque chose avec C’, seulement l’alcool l’emmena plus prêt des chiottes que de C… Son ‘meilleur ami’ J en profite, sors avec C, et fini par faire plus, mais dans la même chambre que la où il décuve…

Prêt à faire des efforts, il pardonne à J, et J lui promet de ne plus recommencer… En confiance, il lui demande juste de donner sa parole de ne pas sortir avec J’, une personne cher a son cœur, puis il en profiterait pour sortir avec… Le début de soirée se passe comme prévu, jusqu'à ce que J ne tienne plus sa parole, et sorte avec J’… Et va plus loin avec J’ dans le même lit que la où il dort…

Attendant de plates et justifiée excuses de J, il ne reçoit de lui que « je vis ma vie au jour le jour, peu importe les choses et les gens que je brise », et sans l’aide de la bien aimée de J, S, peu être n’aurait-il aujourd’hui plus aucun rapport avec J…

Là encore la vie reprend son cours… Il oublie son chagrin, ses malheurs… Enfin disons que c’est ce qui se voit… Il (sur)vit… Les temps passent, et puis à chaque jour son lot de malheur… Au point qu’un ami S fini par appeler M « pas de bol »… Les derniers mois passés ajoutèrent leurs lots de problèmes de santé… Possible hémochromatose, malaises, vertiges, crises de tachycardie… Puis on peut ajouter a ça son célibat, un poids qui va crescendo…

            l’équation prouve que l’inconnu se crache a une vitesse faramineuse et qu’au vu de son passif, la solution serait peu être de tenter une troisième fois de s’ouvrir complètement a une personne, au lieu de ne laisser passer que des bribes de malheur a chaque personne paraissant l’écouter a un moment opportun… Et, comme le disait un de ses textes passés, peu être que tous ces problèmes prouve qu’il serait temps de le résoudre…

°° M recherche éperdument quelqu’un apte a le sauver °°

|x| M' Story |x|

Posté par Badmoon à 00:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Slipping Away

°° What have you done now! I. I've been waiting for someone like you… But now you are slipping away °° 382139006

Trois courtes phrases qui reflètent pourtant bien la vie qui m’a été attribué… Et si ces trois phrases reflètent ma vie, peu être que leurs tailles en reflètent la durée…

Trop jeune, trop stupide, trop naïf… Peu importe la raison, j’ai passé ma vie à attendre La personne, la seule, l’unique. Celle qui me rendrait heureux, me ferait sourire, rire ; Celle qui me rendrait ma vie…

Aujourd’hui que je réalise que cette personne n’est pas, je me rend compte que tout est foutu, je me suis lancé tellement tête baissé dans cette quête que j’en ai perdu toute autre raison de vivre…

Alors je m’enferme, me renferme dans ma petite sphère, m’isole, me camisole dans mon enfer… Peu importe les solutions proposées, aucune ne changera quoi que ce soit… Je ne suis plus qu’une âme en peine errant parmi vous, un fantôme colérique et solitaire hantant une carapace vide, un clown malheureux se cachant derrière le visage souriant de la marionnette qu’il agite au monde…

Ridicule à vos yeux, cette envie de masquer ce que je suis n’est pourtant que de votre faute… C’est vous qui me rabaissez toujours, me rabattez a la gueule votre bonheur, me critiquez, me blessez, m’achevez à petit feu… Je suis passé à côté de ma vie par ma faute mais si aujourd’hui je ne réussis pas à me remettre dans les rails, c’est par votre faute…

Et malgré tout je continue de survivre… Pour vous… Pour ces rares moments où j’ai l’impression de frôler la vie avec vous… Si vous m’enlevez ces moments, je n’aurais plus qu’à arrêter toute cette mascarade qu’est ma vie…

°° All these things I hate revolve around me °°

|x| Slipping Away |x|

Posté par Badmoon à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Promesse D'avenir

°° This is the story of my old man °°382146090

Le monde passe son temps à chercher son avenir…

Enfant, l’  « avenir » est assimilé à un métier, tel que policier, pompier ou encore le métier des parents.

Avec le temps, les valeurs telles que la famille et l’amour prennent le dessus et les gens se disent qu’en fusionnant leurs « avenirs », ils l’amélioreront.
            L’ « avenir », au final, ce n’est que l’expression des rêves de chacun… L’avenir déculpabilise d’utiliser son temps aux études en se disant que c’est bon pour celui-ci…

Jeunesse volée ou stupidité juvénile, je n’ai pas d’envie grandir, je n’ai pas d’envie de mûrir, pas d’envie de fonder une famille, pas d’envie de faire un métier… Manifestement je n’ai plus « d’avenir »

Au final, on peut dire que l’ « avenir » brûle la vie, tant les gens perdent du temps en pensant le faire pour leurs « avenirs »… Le mien ayant consumé jusqu'à ma dernière parcelle de vie il y a bien longtemps… Et si la vie est un trajet, alors je suis arrivé à destination et je dois descendre du wagon qu'est la Terre...

Pour moi l’avenir, c’est l’enfer…

°° Tonight, we dine in hell °°

|x| Promesse d'Avenir |x|

Posté par Badmoon à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

J'voulais

°° J’Voulais Apprendre A Aimer, J’Ai Appris a Haïr °°381551870

Avec le printemps, vient une certaine euphorie amoureuse… Bon nombre de gens se rassemblent et s’assemblent… Les « je t’aime » volent à tout va et les couples vont bon train main dans la main se balader, s’afficher au monde…

Bon nombre, pas tous…

Pendant que certains s’ouvrent au monde à deux, d’autres se renferment, seuls… Et si une saison peu créer des couples et la vie, une simple seconde peut suffire à définitivement annihiler toute cette mascarade …

Une seconde durant laquelle se passe un évènement qui marquera la personne à vie… Un appel d’un hôpital, la preuve d’une trahison, le choc d’un camion sur un ange… Une seconde destructrice d’âme… Tel une camisole, le souvenir de cette seconde pousse à l’isolement de soi-même…

Ainsi, là où certains voient le printemps comme le temps des amours, d’autre y voient un rappel… Une sorte de message subliminal visant à rappeler à certains qu’une seconde a pourris leurs vies et que les anges montés au ciel au beau veiller sur eux, il n’y a qu’en les rejoignant qu’ils pourront enfin retrouver la joie et la paix intérieure…

            °° I’ve Found My Way, Leaving To Find Them °°


|x| J'voulais |x|

Posté par Badmoon à 00:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

J,n,M Story

382121428°° Where Did I Go Wrong, I Lost A Friend °°


Histoire d’amour, histoire d’ami

Elle fut une partie de ma vie
Histoire d’ami, histoire d’amour

Je l’ai perdu pour toujours

Sûrement que la distance

Aggrava les circonstances

Vu peu de fois, perdu a jamais

Et moi qui pensais qu’elle m’aimait

L’histoire d’une vie
Qu’on aurait pu partager

Mais qui par un simple oublie

Fut totalement désintégrée

Nous nous aimions
J’étais ton rayon de soleil, tu étais mon ange
Tout ça n’étais qu’illusion

Maintenant il ne me reste que cette sensation étrange

Tu as vu que je touchais le fond

Tu m’as permit de me relever

J’avais confiance en toi, tu m’as humilié

Et je me dis encore que je fus con

Je t’ai rencontré sur msn

Je t’ai dévoilé mes souffrance

Je m’ouvris a toi, non sans peine

Car en toi j’avais confiance

Puis tu t’es braquée

Tu m’as dis d’aller me faire mettre

Tu m’as dis que j’étais un enculé

Et que je devais sauter par la fenêtre

Depuis, tous les soirs

Où je broie du noir

Je me dis que j’aurais du t’écouter

Et par la fenêtre sauter

Je ne peux t’oublier, car tu es en moi

Car tous les soirs j’entends ta voix      

Me disant de te faire confiance

Que je dois abréger mes souffrances

Le sida est à notre société

Ce que msn est a notre coeur

Un fléau, une calamité

Qui fait que l’on se meurt

°° You See, It’s Not The Wings That Make The Angels °°

|x| J'n'M Story |x|

Posté par Badmoon à 00:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Rescuer

256838396°° My First, My Last, My Everything °°


L’histoire d’une rencontre, quasi improbable,
D’un ange et d’un incapable.

Ce n’est pas un remake d’un conte de fée,

Mais l’histoire d’un cadeau que la vie m’a donné.

Je faisais tout pour qu’on m’oublie

Et toi tu as décidé de me sauver la vie.

Pour moi la vie ne vaut pas la peine,

Tout n’est que déception, souffrance et haine.
Mais toi tu as vu en moi autre chose qu’un idiot
Et tu t’acharnes à me donner foi en un monde plus beau.

Tu es ce qui m’empêche de tout foutre en l’air,

Ce qui fait que je ne me tranche pas les artères,

Une place dans ton coeur comme thérapie,

C’est tout ce qui est nécessaire a ma survie…

°° Tu Es Mon Second Souffle, Mon Intarissable Source. Une Lueur Dans La Nuit Qui Eclaire Ma Vie °°

|x| My Rescuer |x|

Posté par Badmoon à 00:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]